Maïs Sucré Hybride F1

Le Maïs Sucré (Zea mays convar. saccharata) est une variété de maïs qui est principalement cultivée pour la consommation fraîche. Les graines de maïs sucré sont récoltées en leur état « tendre ». Le stade optimal pour la récolte est quand les graines sont jaunes et pas encore ridés.

Des variétés divergentes

On fait une différence entre le maïs sucré et supersweet. Le maïs sucré a une teneur en sucre assez basse. Le maïs supersweet peut contenir plus de 20% de sucre et peu d'amidon, parce que la conversion de sucre en amidon est génétiquement bloqué. Ce blocus génétique du maïs supersweet repose sur le gène shrunken-2. Pour le maïs sucré c'est le gène sugary-1. Les deux gènes sont récessifs. On trouve ces deux gènes dans le maïs fourrage. Le gène shrunken-2 est dominant dans le maïs sucré et le gène sugary-1 est dominant dans le maïs supersweet. La culture de tous les types de maïs doit être isolée, parce que cela permet d'éviter la pollinisation croisée et donc la montée d'amidon qui en résulte. La graine du maïs supersweet est reconnaissable aux grains fripés (shrunken). Les variétés Tasty Sweet et Early Extra sont à la vente pour les maraîchers. Cette dernière variété mûrit plus tôt que la première. Aux États-Unis, ils ont développé également des variétés sucrées avec un grain doux qui peuvent même être consommées crues, parce que l'extérieur de ce grain (le péricarpe) reste doux. Ces variétés sont des variétés multisweet. Un malentendu qui se passe souvent est qu'on pense que ce maïs sucré est génétiquement modifié. Toutefois, cela n'est pas le cas. Il n'y a qu'une seule variété qui est changée génétiquement, mais celle-ci n'est pas autorisée en Europe. On ne voit pas la nécessité non plus pour cultiver cette variété, parce que la maladie contre laquelle elle est résistante ne se trouve pas en Europe.

1,69
2,49
2,39